dalaster

Et oui, enfin, c'est l'heure du bilan de cette merveilleuse semaine de treck que nous avons passe Fabienne et moi, et donc.. recit!


Dimanche, nous partimes, fraiches et roses a 6h du matin.

2 h de marche plus tard, 6 km plus loin, 1 km plus haut, en sueur et ecarlate, nous atteignons enfin Zoom! Selon la bonne femme de l'office du tourisme de Jorethang (ou commence notre aventure), Zoom etait un petit village. Or les bornes kilometriques qui jalonnaient notre periple nous indiquaient que nous approchions effectivement du centre de Zoom. Jusqu'ici tout va bien: nous commencions a etre en grand besoin de petit dejeuner (puisque oui, nous partons faire une rando qui monte a pic, a jeun, on est aventurieres ou on ne l'est pas!).

Mais c'etait un piege! Le "centre de Zoom" etait en fait a comprendre comme le "centre medical de Zoom" (qui nous a accueilli a grands renforts de panneau expliquant que la lepre n'etait pas une maladie incurable... la bonne nouvelle!). Quant au village de Zoom en lui-meme, il est devenu pour moi le symbole du non-village: un centre medical, 3 maisons, a peine y est on entre qu'on en est deja ressorti... adieu le petit dejeuner, il va falloir continuer a marcher!

Et c'est ce que nous fimes, braves que nous sommes! Le guide indiquait le village suivant a 3 km comme disposant d'une "cafeteria" (sic). Sauf que ce petit village, a l'inverse de Zoom, s'etendait lui sur 4km... nous marchames vaillamment et en guise de cafeteria, nous trouvames une cabane en bois sur le bord de la route, avec une grosse bonne femme, son petit mari et un rechaud! Vendu! The aux OFNI (objet flottants non identifies) et samosa, epicees bien entendu (mais c'est tellement bon ces petites bouchees fourrees a la patate!). Bonheur! Voyant qu'on mourrait de fin, la bougresse en a profite pour nous faire payer le petit dej 2 fois le prix habituel, mais on etait trop heureuses de manger pour contester!

Revigorees par cette petite pause, et par la perspective des 12 prochains km DE PLAT qui nous attendaient, nous reprimes notre route, direction Soreng, ce qui me donne l'occasion d'abandonner le passe simple.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Blog cr avec : ZeBlog | Design par : [mica] | Webmaster du Blog : dalaster